l’Olfaction-yoga-deux-mondes

l’Olfaction

Importance de la respiration -et notamment l’olfaction- sur l’activité cérébrale

« Le fait de respirer envoie au cerveau nombres d’informations et ce en continu. Ces informations proviennent entres autre du nez qui capte des odeurs. L’idée selon laquelle la respiration influe sur nos émotions n’est pas nouvelle. Une odeur agréable provoque une sensation de plaisir, à l’inverse d’une odeur nauséabonde  provoque le dégoût. Notre sens de l’odorat rendu possible par une respiration nasale permet aussi d’interpréter des situations, des états et ainsi d’influer sur notre comportement.

Ce qui nous intéresse ici est comment la respiration permet de favoriser l’éveil des sens et la mémorisation. Des études récentes menées par des chercheurs américains en neurosciences ont confirmé qu’une respiration appropriée favorise un travail au niveau des transmissions neuronales. Il a tout récemment été démontré que la respiration peut impacter favorablement notre capacité de mémorisation.

Pour faire simple : Durant la phase d’inspiration les molécules odorantes ou informations traversent la cavité nasale. Cette action s’appelle l’aéroportage. A noter que cette action d’aéroportage peut aussi avoir lieu par voie rétro nasale.

Ces informations reçues par les récepteurs du bulbe olfactif sont dirigées vers le cerveau pour être ‘analysées’ par différentes zones cérébrales notamment le cortex piriforme (partie importante du cerveau olfactif) en inter-action avec diverses zones comme entre autres l’hippocampe, et le cortex ; facilitant l’apprentissage et la rétention d’informations. Une information pour le moins intéressante lorsque l’on sait que dans l’apprentissage de la dégustation, une part importante est donnée à l’olfaction. Par déduction la respiration et l’inspiration nasale permet de travailler à construire sa mémoire sensorielle associée aux arômes.